Une étude menée à l’Université de Californie – San Diego School of Medicine – suggère que  les « exergames » – jeux vidéo qui combinent le jeu et l’exercice – peuvent améliorer les symptômes de la dépression chez les seniors.

Dans une étude pilote, les chercheurs ont constaté que l’utilisation de jeux vidéo améliorent considérablement l’humeur et la qualité de vie liées à la santé mentale chez les seniors subissant une dépression. L’étude, parue dans  American Journal of Geriatric Psychiatry, proposait à 19 participants en dépression, âgés de 63 à 94 ans, de jouer à un jeu vidéo sur la console Nintendo Wii au cours de sessions de 35 minutes, trois fois par semaine. Après quelques instructions de départ , ils ont choisi l’un des cinq jeux Nintendo Wii Sports – tennis, bowling, base-ball, golf ou encore boxe – à l’aide de la télécommande Wii, un dispositif sans fil qui possède des capacités de détection de mouvement. Ainsi, les aînés ont utilisé leur bras et les mouvements de leur propre corps pour simuler des actions de sport réel, comme balancer la télécommande Wii pour imiter le mouvement d’une raquette de tennis.

Les participants ont indiqué une grande satisfaction en évaluant les jeux vidéos sur divers critères dont le plaisir, l’effort mental, et les limitations physiques. « L’étude suggère des résultats encourageants sur l’utilisation des jeux vidéo », a déclaré Dilip V. Jeste, professeur de psychiatrie et de neurosciences à l’UCSD School of Medicine. « Plus d’un tiers des participants observaient une baisse de 50 % ou plus des symptômes dépressifs. Beaucoup voyaient une amélioration significative de leur qualité de vie liée à la santé mentale et une stimulation cognitive accrue. »

Rétroactivement, certains participants ont révélé qu’au départ de cette étude ils se sentaient nerveux concernant la maîtrise des jeux vidéo et des aspects techniques de jeu. Cependant, à la fin de l’étude, la plupart des participants ont indiqué que l’apprentissage était plaisant et agréable. « Les participants estimaient que les jeux vidéo étaient amusants et qu’ils se mettaient finalement au défi de faire mieux pour permettre de progresser dans leur jeu », a déclaré Jeste. « Avoir beaucoup de plaisir et de satisfaction et le choix entre les jeux vidéo peut conduire à produire un exercice soutenu chez les personnes âgées. »

Une mise en garde cependant, car les conclusions sont fondées sur une petite étude qu’il faudrait reproduire à plus grande échelle. Elle souligne également que les jeux vidéo combinés aux exercices comportent des risques potentiels de blessure, et doivent être pratiqués dans des conditions appropriées et sous surveillance. Alors tous à vos manettes et n’hésitez pas à demander de l’aide à vos petits-enfants !

 

Source :
Rosenberg et al., ‘Exergames for Subsyndromal Depression in Older Adults: A Pilot Study of a Novel Intervention’, American Journal of Geriatric Psych. March 2010 18(3):221-226, doi:
10.1097/JGP.0b013e3181c534b5