La médecine et les développements technologiques liés à l’utilisation du laser ont permis de très net progrès en matière de chirurgie mais également dans l’emploi de ces savoir-faire sur d’autres domaines, dont l’épilation. Si la repousse des poils se fait plus lente avec l’âge, il est peut être temps d’éradiquer définitivement ces intrus. La technique de l’épilation laser est très aboutie et offre de nombreux avantages. Outre la dimension durable de l’opération, celle-ci peu voire pas douloureuse, les séances sont rapides, la technologie est fiable et très hygiénique.

 

Comment ça marche ?

Le principe du laser est de cibler au plus près la zone d’action. Il intervient sur des parties infimes, même en profondeur, sans endommager le reste ! Le faisceau de lumière, ultra puissant du laser traverse ainsi l’épiderme sans l’abîmer. Dans le cas de l’épilation, il va s’attaquer au bulbe du poil et en le « brûlant » il va altérer définitivement ses fonctions.

Scientifiquement le processus s’appelle la « photo-thermolyse sélective ». Le faisceau lumineux est suffisamment puissant pour détruire le poil jusqu’à sa racine, mais qu’il reste insuffisant pour endommager la peau et les tissus environnants.

Pendant la séance d’épilation, afin de protéger la peau le laser est couplé avec un air froid pulsé ou une plaque froide.

 

Quelles zones ?

La liste ne semble pas avoir de limite : sourcils, lèvre supérieure, menton, aisselles, maillot, cuisses, jambes, bras, barbe, dos, thorax…

Le laser est un outil double. Il permet des épilations de « confort » (jambes, aisselles, maillot…) mais aussi des épilations plus « thérapeutiques ». En effet, notamment avec l’âge et les dérèglements hormonaux, certaines parties du corps, du visage en particulier, peuvent se couvrir d’un duvet disgracieux. Le laser est un moyen efficace pour se débarrasser de poils devenus encombrants !

Les informations de tarifs et de durées de traitement indiquées dans la suite de l’article concernent surtout les épilations de confort. Une visite auprès d’un médecin « laseriste » vous permettra d’obtenir des informations pour le visage notamment.

 

Pas tous les poils !

Le laser ne fonctionne pas dans un cas particulier : les poils très clairs ou les poils blancs. Ces deux types de poils ne contiennent presque pas de mélanine. Or, c’est justement la « matière » contenue dans le poil qui permet au laser de faire la différence avec ce qui entoure le poil, l’épiderme en priorité.

La candidate idéale pour l’épilation laser est celle qui possède des poils foncés sur une peau claire. Les poils sont très chargés en mélanine alors que la peau ne l’est pas ou peu, le « terrain » est idéal pour ce mode épilatoire.

A contrario, les peaux mates, noires ou bronzées doivent être traitées avec des appareils spéciaux pour obtenir de bons résultats, les taux de mélanine de la peau et des poils étant relativement proches. Le spécialiste que vous consulterez en amont répondra efficacement à votre questionnement sur ce sujet.

 

Cibler la bonne période

Le laser est une technique épilatoire très efficace surtout s’il intervient dans une période propice au niveau de la croissance du poil. Il sera alors très efficace.

Cette phase de croissance est appelée « anagène ». Le poil se nourrit de mélanine pour sa croissance, durant l’anagène, les poils sont chargés en mélanine à leur maximum.

Il n’y a malheureusement pas d’indicateur pour cibler cette phase ! La solution est malheureusement pécuniaire. Le traitement au laser est en effet un traitement de long terme.

L’anagène est un cycle de croissance étalé dans le temps et il oblige à effectuer plusieurs séances d’épilation laser (4 à 6 séance la première année puis 2 les années suivantes) pour obtenir un résultat optimal et de très longue durée.

 

Consulter un professionnel

Avant de vous lancer dans une cycle d’épilation au laser il est important, voire incontournable, de consulter un médecin «laseriste». Cette séance est en générale gratuite. Méfiez-vous d’une personne qui vous ferait payer à ce stade…

Avec le professionnel, vous allez déterminer vous êtes apte à suivre un programme d’épilation laser, faire par de la ou les zones que vous souhaitez épiler définitivement. Il vous sera alors expliqué le nombre de séances qui seront nécessaires pour éradiquer vos poils indésirables ainsi que le type de laser qui devra être utilisé.

L’utilisation des lasers médicaux n’étant pas sans danger pour la peau du patient en cas de mauvaise utilisation comme en cas de contre-indication, le médecin lasériste respecte un protocole médical rigoureux, afin de limiter au maximum les risques pour ses clients et les meilleurs résultats possibles.

Il va, via un questionnaire, s’enquérir de votre état de santé général, vos antécédents médicaux, les traitements médicamenteux en cours, la réaction de votre peau au soleil…

Puis évaluer au regard de votre profil, de vos motivations et du phototype de votre peau et de vos poils les séances et technologies nécessaires.

Un médecin rigoureux va sans doute réaliser un petit test de réaction cutanée sur une surface de 2 à 3 cm.

Dans le cas où le test est positif et que votre profil médical est concluant, le médecin va vous établir un devis (il est obligatoire si le coût global dépasse 300 euros). Le devis est normalement gratuit et ne vous engage en rien. Vous aurez, après cette séance un temps de réflexion.

Cet acte, assez proche d’un acte chirurgical, nécessite un document résumant les engagements du médecin et les limites de ses responsabilités. A lire attentivement et à signer si vous souhaitez aller plus loin. Certains médecins spécialisés dans le laser vont jusqu’à vous remettre une enveloppe timbrée à leur adresse pour que vous puissiez lui retourner ledit document dans les délais légaux.

Un rendez-vous est pris après signature pour une première séance d’épilation laser. Les bons centres de laser étant pris d’assaut, il est conseillé de prendre vos rendez-vous très en amont.

 

Le prix de la tranquillité

L’épilation au laser est un réel investissement ! Si les tarifs sont élevés, cette technique a l’avantage d’un excellent rapport qualité/prix sur le long terme. Ce qui n’est pas le cas de ses concurrentes, réalisées en institut, que sont l’épilation à la cire ou à la lumière pulsée.

Un budget « normal », pour les séances de laser, pourra dépasser 500 euros la première année.