Prendre enfin le temps ! Pourquoi regretter la fougue de la jeunesse, quand on peut savourer de prendre son temps et user de son expérience, de sa maturité ? Et si les seniors étaient la référence en matière de caresses ? Mais si, ce que l’on néglige avant, les fameux préliminaires dont on fait fi, fort d’une énergie parfois incontrôlée ! Le désir ne vient plus à vous… redécouvrez la tendresse pour retourner à lui.

Ne confondons pas vitesse et précipitation ! Les préliminaires, trop souvent boudés, ont pour vocation de faire monter le désir, mais ils apportent aussi une belle intimité dans le couple. Parfois même une redécouverte…

Le plaisir se mérite !

Les femmes, de tout âge, sont très sensibles à cette « étape » qui va permettre à chacun de monter en température… et préparer son esprit comme son corps à vivre pleinement ce qui va suivre. Les hommes n’ayant pas pris l’habitude de ce « tour de chauffe » ignorent qu’ils peuvent intensifier les plaisirs à venir. Ce temps d’échange, les caresses peuvent être réciproques, permet également de donner à chacun le sentiment d’être au cœur de toutes les attentions de la part de son partenaire.

L’absence de préliminaires peut faire son chemin dans la tête d’une femme qui peut se sentir non désirable…et aller jusqu’à des blocages, véritables problèmes sexuels. Pourquoi se priver de ce temps ? Les caresses et les tendres baisers sont des sésames vers le plaisir. Les caresses partagées et faites avec passion peuvent procurer un immense plaisir voire être une fin en soi pour chacun des protagonistes.

Plus que les témoignages, des scientifiques ont étudiés de près les bienfaits des préliminaires : « il n’y a pas photo ! » dirait-on familièrement… La jouissance clitoridienne en préliminaire permet de raccourcir de moitié le parcours féminin qui va de la pénétration à l’orgasme… Quant on pense à la propension de nombreux hommes a atteindre leur paroxysme rapidement après le début de la pénétration : une vraie chance que l’asymptote du plaisir de chacun arrive de concert.

Mode d’emploi

Douceur, douceur et douceur… un zest d’amour, une pincée de complicité, un peu de fantaisie, la recette est simple !

Inutile de foncer bille en tête vers les zones érogènes. Le corps de l’autre doit s’apprivoiser. La détente étant propice à l’amour physique, les massages sur tout le corps sont les bienvenus. Caresses légères, baisers tendres dans le cou, sur les cheveux, le torse, le dos, les jambes… Une spirale vertueuse vous entrainera, légers et ravis, vers plus de coquineries ! L’occasion de découvrir ou redécouvrir les plaisirs d’un cunnilingus comme d’une fellation.

Découvrir le plaisir de l’autre

Si l’on peut considérer que chaque cm2 du corps humain peut apporter du plaisir, force est de constater que chaque individu sera plus ou moins réceptif à telle ou telle zone érogène ou non. Qui plus est, sur chaque corps, les zones les plus réceptives seront à repérer. C’est l’occasion de partager, de jouer…

La partie du corps où s’accumulent les tensions… le ventre ! Masser cette zone procure une détente très profonde à condition de ne jamais appuyer. Le but n’est normalement pas de faire mal à son ou sa partenaire. Les caresses doivent toujours être appliquées dans le sens des aiguilles d’une montre, du plat des deux mains et en augmentant peu à peu la pression.

Des caresses très douces apportent une véritable détente et un réel apaisement sur le visage. Effleurer du bout des doigts la ligne des sourcils et les lèvres, sans pression majeure. Chez la plupart des femmes, la bouche est la zone la plus sensible du visage, et sa stimulation peut déclencher rapidement une grande excitation voire un fort désir sexuel ! N’oubliez pas de jouer avec les lobes des oreilles.

Désir d’Orient

Héritage de la médecine chinoise, la connaissance des pieds est importante. Chaque partie, dessus comme dessous, correspond à une partie du corps : tête, cœur, vessie… Une pression adaptée apportera à chaque organe une information de bien-être. N’hésitez pas à masser fermement toute la partie inférieure du talon car cet endroit correspondrait aux organes génitaux !

Enfin, trivialement, une bonne main aux fesses !Elles sont très réceptives, de belles zones érogènes qui demandent un massage énergique. Pétrissez les globes, effectuez de petits mouvements alternés du tranchant des deux mains sur le dessous des fesses et le haut des cuisses, pincez légèrement la peau entre les doigts et la paume de la main.