Les couleurs, les brushings, le soleil, certains traitements médicaux, l’âge tout simplement… la liste des agressions possibles sur vos cheveux est longue et non exhaustive ! Le constat est sans appel, vos cheveux sont mal en point. Rien n’est perdu ! Voici quelques conseils à mettre en œuvre à la maison ou à partager avec votre coiffeur, notamment pour ne pas en arriver là !

Cheveux secs, ternes, faibles, cassants, rebelles, chargés d’électricité statique et qui ont tendance à boucler instantanément à l’humidité et à se dégonfler tout aussi rapidement après avoir été coiffés… chacune, voire chacun, se reconnaitra peut-être dans l’un de ces cas. Pas de recette miracle mais des solutions pour que vous arrêtiez de vous arracher les cheveux !

 

Quels dommages ?

Comme pour n’importe quel problème, il est préférable d’établir un bon diagnostique pour apporter la solution la plus pertinente. En effet, les cheveux abîmés par un traitement chimique ne demandent pas les mêmes soins que ceux qui ont été mécaniquement endommagés.

Dans la catégorie des dommages chimiques sont répertoriés la plupart des produits destinés aux colorations ammoniaquées, aux permanentes, les produits lissants, ainsi que tous ceux contenant une dose importante de chlore. Bien qu’inoffensif pour la santé d’une personne, ces produits chimiques sont corrosifs et s’attaquent directement aux protéines du cheveu. La matière est affaiblie durablement.

Au rayon des agressions mécaniques du cheveu nous trouvons en tête de gondoles tous les appareils chauffants (sèche-cheveux, fer à friser, brosse à lisser…). Leur usage est souvent fait à trop forte température. Celle-ci doit être adaptée à la nature du cheveu. Viennent ensuite les brosses à cheveux, surtout lorsqu’elles sont usées, le séchage énergique avec une serviette, le crêpage trop récurrent, enfin, l’exposition excessive au vent comme au soleil. Dans ces cas là, le cheveu va perdre de son humidité naturelle et de son élasticité.

 

Partir de sa nature

Avant tout, il faut connaître sa nature de cheveux afin d’avoir les bons réflexes au quotidien. La recherche en matière de soins du cheveu à beaucoup avancée et les produits cosmétiques capillaires occupent une large gamme, tant en termes de prix que d’offre.

Lavez vos cheveux quand ils vous paraissent lourds, sales. Pour ceux qui doivent mouiller leur cheveux au quotidien (sport, natation…) utiliser un shampoing adapté. Dans tous les cas, dès le lavage, il est recommander de trouver un shampoing voire un revitalisant et une huile ou crème coiffante conçus pour votre type de cheveux ou de problème.

Dans le cas de cheveux agressés par un traitement chimique il faut utiliser un « reconstructeur » de protéines ou de kératine. Ils contiennent en général des peptides et des acides aminés dont l’action est de restaurer la surface des cheveux abîmés et de les reconstruire.

Pour réhydrater les cheveux desséchés ou cassants résultant d’un stress mécanique, les soins recommandés sont riches en céramides, nutriments et antioxydants. Certains contiennent également des filtres de protection anti UVA et UVB.

Si vous avez maltraité vos cheveux à la fois chimiquement et mécaniquement, vous pourrez utiliser en alternance les produits conçus pour chaque problème.

Dans le cas de cheveux très abimés et déshydratés, misez sur un traitement surprenant ! Même si vous ne souhaitez pas changer de couleur, utilisez une crème colorante sans ammoniaque. Trouvez un colorant ton sur ton, semi ou demi permanent. La coloration va lisser, épaissir, renforcer et faire briller les cheveux. Aucune crainte, les couleurs s’affadissent graduellement sans laisser de démarcation. Vous pouvez aussi vous faire couper quelques centimètres de cheveux toutes les 6 semaines jusqu’à ce que vos soins et la repousse aient chassé les parties abimées.

 

De bons réflexes

Le soin à apporter à vos cheveux commence par la connaissance de leur nature. Un coiffeur professionnel est aussi là pour vous aiguiller. Il va également pouvoir vous conseiller quant à la coupe la plus adaptée à votre nature, votre visage et votre mode de vie. Cette coupe vous permettra de vous coiffer et d’entretenir vos cheveux sans les agressés. En évitant notamment l’usage d’appareils chauffants.

Après un shampoing, sur les cheveux mouillés ou humides, utilisez exclusivement un peigne à grosses dents, beaucoup moins agressif qu’une brosse.

Vous pouvez, pas trop souvent, utiliser un sèche-cheveux, un fer à friser ou à lisser. Pour limiter le temps de chauffe et les températures trop élevées, il faut d’abord sécher au maximum les cheveux avec une serviette. Agressive également, la serviette devra être utilisée délicatement sans frotter violemment. Il existe des serviettes en microfibres plus absorbantes que celles en coton.

Avant d’utiliser un sèche-cheveux, protéger vos cheveux. Vous pouvez appliquer un produit coiffant anti-chaleur. Il fonctionne comme une crème solaire.

Le choix des appareils se fait en fonction de la texture et de la résistance de vos cheveux. Par exemple, s’ils sont fins, utilisez de préférence des rouleaux chauffants plutôt qu’un fer à friser, et employez de préférence un sèche-cheveux « doux ». Plus le cheveu est gros, plus il peut tolérer des températures élevées, à la condition d’être en « bonne santé ». Quel que soit votre type de cheveux, le sèche-cheveux doit être tenu à bonne distance de votre tête.

 

Secrets de grands-mères

Bien sûr les produits capillaires sont efficaces, y compris ceux vendus en grandes surfaces. Du moment qu’ils soient adaptés à votre nature de cheveux. Comme tous les produits cosmétiques, ceux vendus en salon ou en pharmacie auront des concentrations en principes actifs supérieures qui peuvent justifier de la différence de prix.

Avant que la recherche n’apporte toutes ces solutions, les grands-mères attachaient de l’importance à leurs cheveux et ce sous toutes les latitudes du globe. De leur bon sens et de leurs astuces, vous pouvez vous inspirer.

  • Tout commence sous la douche…

Le lavage, tant que faire se peut, doit être réalisé tous les 2 ou 3 jours. Ils seront assez propres et garderont davantage d’huiles naturelles.

Dans les gammes de shampoing, ceux pour bébé sont moins asséchant, logiquement moins agressifs.

Pour mouiller et rincer vos cheveux, privilégiez une température d’eau légèrement supérieure à 37 degrés Celcius, cela éviter de chasser les huiles naturellement contenues au cœur de vos cheveux. Rincez abondamment après le shampoing car les résidus peuvent avoir un effet asséchant.

  • Des solutions dans la cuisine…

Des masques capillaires se cachent dans votre réfrigérateur ! L’avocat hydrate les tiges capillaires et les nourrit en protéines, ce qui les renforce. Réalisez facilement ce masque nourrissant en mélangeant un avocat mûr pelé, une cuillerée à café d’huile de germe de blé et une cuillerée à café d’huile de jojoba. Appliquez après le shampoing en imprégnant bien les mèches jusqu’aux pointes. Couvrez-vous la tête avec un bonnet de douche ou un sac en plastique, laissez agir 15 à 30 minutes, puis rincez bien.
Alternative à l’avocat, la mayonnaise ! Elle contient de l’œuf, une bonne source de protéines pour les cheveux. Appliquez la mayonnaise uniformément sur la chevelure et laissez agir comme pour l’avocat mais là jusqu’à 1 heure avant de rincer soigneusement.

Côté baume anti-chaleur, vous pouvez également le fabriquer vous-même. Mélangez 60 grammes d’huile d’olive et 60 grammes de gel d’aloe vera (herboristeries ou boutiques bio) et ajoutez six gouttes d’huile essentielle de romarin et de bois de santal (facultatif, surtout utilisé pour son parfum). L’huile d’olive est un émollient naturel, l’aloe vera hydrate, tandis que le romarin gaine et adoucit les cheveux. Laissez agir pendant 1 heure puis rincez soigneusement. Réalisez un brushing sans approcher

Si vous n’avez pas le temps pour un masque ni quoi le réaliser, vous pouvez appliquer simplement un peu de crème pour les mains sur vos cheveux secs.

 

Des compléments alimentaires

Les beaux cheveux ne manquent de rien ! Vitamine B, sélénium… ce qu’il faut pour les nourrir de l’intérieur.

Pour la vitamine B une cure de 50 mg, deux fois par jour sera parfaite pour renforcer vos cheveux mais aussi vos ongles et votre peau. C’est tout bénéfice.

Vous pouvez, afin d’avoir un apport en sélénium, déguster des noix du Brésil, qui en contiennent naturellement. A l’heure de l’apéritif, 30 grammes suffisent.

Côté brillance, vous pouvez également consommer 1g d’huile d’onagre à chaque repas.

 

Technique de brossage

Le matériel est primordial. Il faut toujours utiliser une brosse à poils naturels. Les matériaux synthétiques génèrent de l’électricité statique, ce qui rend les cheveux cassants. Malgré leur prix, il faut accepter de changer régulièrement vos brosses quand elles sont usées.

Pour ne pas tirer sur vos cheveux et risquer de les casser, commencer par brosser les pointes et démêler ainsi les nœuds. Puis descendre doucement de la racine jusqu’à la pointe.

 

J’Embellis Mes Cheveux

Price: EUR 14,00

4.4 étoiles sur 5 (11 customer reviews)

13 used & new available from EUR 9,78

Cheveu, parle-moi de moi. Le cheveu, fil de l’âme

Price: EUR 12,70

3.5 étoiles sur 5 (25 customer reviews)

26 used & new available from EUR 1,69