Même si cela fait plus de 50 ans que votre peau est, plus ou moins, exposée au soleil, naturel comme artificiel, elle n’en reste pas moins fragile voire en danger. La surexposition aux rayons ultraviolets A et B est dangereuse pour la peau mais également pour les yeux. Très encadré, leur usage a cependant des atouts thérapeutiques. Quelques conseils sur le bon usage du soleil.

Depuis plus d’une quarantaine d’années, les dermatologues et les médecins sensibilisent le grand public aux méfaits de certains rayons du soleil et des cabines à bronzer. L’abus de bronzage est dramatique car il se termine malheureusement trop souvent en cancer de la peau. Maladie d’autant plus insidieuse qu’elle peut toucher n’importe quelle personne et à tout moment de la vie. Elle est évidemment plus présente auprès de ceux qui ont depuis de nombreuses années exposé leur peau avec ou sans protection. Les coups de soleil de la jeunesse peuvent être dramatique pour les seniors.

Les rayons ultraviolets

Les rayons ultraviolets (UV) sont un type de lumière invisible émise par le soleil et certains types de lampes (comme celles des cabines de bronzage et des lampes solaires). Il existe quelques différences entre les rayons ultraviolets A (UVA) et les rayons ultraviolets B (UVB), notamment en ce qui concerne leur pénétration des couches de la peau. Une surexposition présente des risques pour la santé.

Chasser les idées reçues

Il est à noter que, celles et ceux qui entendent préparer dès le printemps leur peau à une exposition au soleil par des séances d’UV en cabine de bronzage, peuvent avoir une démarche dangereuse. En effet, certaines lampes utilisées dans ces machines peuvent émettre jusqu’à 10 ou 15 fois plus d’UVA que les rayons solaires.

L’exposition aux rayons UV fait bronzer la peau, la peau se colore plus ou moins selon la pigmentation de chaque individu, mais elle est en réalité endommagée. La mélanine de votre peau a une limite dans son absorption des UVA, le bronzage est alors plus proche d’une brûlure. Dans la foulée de cette « préparation », exposer votre peau au soleil au cours d’un voyage dans un pays très ensoleillé (proche des tropiques) sera dangereux car elle est vulnérable même si vous pensez à la protéger avec des produits solaires à fort indice et de qualité.

Des rayons UV traitants

Les rayons UV peuvent parfois être bénéfiques. Ils peuvent tuer certains germes et traiter des problèmes de peau (comme le rachitisme, le psoriasis, l’eczéma, la jaunisse, le lupus vulgaire et le vitiligo). Toutefois, le traitement aux UV de ces maladies doit se faire avec un accompagnement médical strict.

La vitamine D

Paradoxe de notre organisme, l’exposition au soleil est nécessaire pour synthétiser de la vitamine D. La vitamine D est une hormone retrouvée dans l’alimentation et synthétisée dans l’organisme humain à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayonnements UVB1 de la lumière. Elle existe sous deux formes : D2 et D3. Elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par les intestins et dans leur réabsorption par les reins. Elle influence plus de 200 gènes et aurait une action réparatrice sur l’ADN.

Une quantité suffisante de vitamine D est particulièrement nécessaire durant la petite enfance afin d’éviter le rachitisme. Une quantité suffisante est également nécessaire chez les séniors afin d’éviter l’ostéomalacie, maladie fréquente et insuffisamment dépistée en Europe. Elle diminue le risque d’ostéoporose. Elle pourrait enfin avoir un effet bénéfique dans de nombreuses maladies comme le diabète, certains cancers et même des démences.

Le bienfait des rayons UV quant à la production de vitamine D par le corps après une exposition dépend de divers facteurs, comme la saison, l’âge, la pigmentation de la peau et l’utilisation d’écran solaire. Aucune étude ne s’est encore penchée sur la possibilité que la production de vitamine D causée par des rayons UV augmente les risques de cancer de la peau. A ce titre il est prudent de privilégier une exposition minimale au soleil.

On retrouve aussi la vitamine D dans le poisson, les œufs, les aliments enrichis (comme le lait et la margarine) et les suppléments vitaminiques.

Les risques du bronzage pour la santé

Les personnes qui se font bronzer sous le soleil ou qui utilisent des cabines de bronzage ou des lampes solaires s’exposent aux coups de soleil. La rougeur de la peau, signe de l’inflammation, est causée par une surexposition aux rayons UV, surtout aux UVB. Un coup de soleil peut survenir immédiatement dans les cas graves, ou dans les 24 heures suivant l’exposition. Si les yeux ne sont pas protégés durant le bronzage, la surexposition aux rayons UV peut causer des lésions passagères, mais douloureuses, appelées photokératite et photoconjonctivite. La surexposition aux rayons UVB serait notamment liée à l’apparition de cataractes, opacifications du cristallin pouvant entraîner la cécité.

Le bronzage peut aussi avoir des effets à plus long terme sur la santé. La peau exposée aux rayons UV peut vieillir prématurément et devenir plus vulnérable à l’apparition de cancers. Le risque de cancer de la peau augmente avec l’exposition accumulée aux rayons UV. Des études scientifiques montrent que l’exposition aux rayons UV affaiblit le système immunitaire. L’organisme aurait plus de difficultés à combattre les maladies graves, comme le mélanome malin, un type grave de cancer de la peau. On sait que l’exposition accumulée aux rayons UV augmente les risques de cancer de la peau et entraîne d’autres conséquences néfastes sur la santé. Selon les études, les gens ayant subi de fréquents coups de soleil graves durant leur enfance sont plus susceptibles de développer un cancer de la peau.

Réduire les risques

L’exposition aux rayons UV, que ce soit par le soleil ou au moyen d’équipement de bronzage, présente beaucoup plus de risques que d’avantages pour la santé. Lorsque vous vous exposez aux rayons UV du soleil, recherchez de l’ombrage, portez des vêtements protecteurs et utilisez un écran solaire, surtout entre 11 heures et 16 heures, lorsque les rayons du soleil sont les plus dommageables. Encouragez vos enfants et petits-enfants à adopter des comportements sécuritaires et donnez l’exemple en évitant de vous faire bronzer.

Si vous suivez un traitement temporaire ou permanent, il est conseillé de vérifier qu’il n’a pas de composants risquant d’augmenter les méfaits des UV.

 

Soleil mode d’emploi

Price: EUR 5,80

(0 customer reviews)

9 used & new available from EUR 0,98