D’après les chercheurs de l’Inserm, la maladie d’Alzheimer concernerait 18 % des 75 ans et plus. Aujourd’hui en France, cela représente près d’1 million de personnes âgées. Cependant, 1 malade sur 2 ne serait pas diagnostiqué laissant près de 500 000 personnes privées de suivi médical et de prise en charge. Cap Retraite s’est livré à l’analyse de la carence du dépistage et de ses conséquences à l’échelle régionale et départementale.

Il s’agit en effet d’un réel problème pour la personne âgée, en situation d’incompréhension ; pour ses aidants, menacés par un épuisement physique et moral ; et pour le système sanitaire et social, guetté par un encombrement de ses services d’urgences.

Cap Retraite a voulu analyser, étape par étape et à l’échelle locale, le parcours d’accompagnement de cette maladie évolutive. Les moyens mis en œuvre afin d’assurer le diagnostic sont-ils équitables sur l’ensemble du territoire ? Le dispositif de prise en charge des malades résidant à domicile et en établissement est-il suffisamment adapté ? Cap Retraite, estimations à l’appui, porte un regard attentif sur la situation et livre un état des lieux inédit.

Ce sont les départements urbains du Nord, des Bouches du-Rhône et de Paris qui posséderaient les infrastructures de dépistage les plus efficaces, plus de 32 000 personnes étant diagnostiquées (soit 30 % des malades estimés). Au contraire, dans les zones rurales de la Creuse, des Deux-Sèvres ou du Gers, moins de 16 % des malades estimés seraient effectivement reconnus comme tels.

L’importance du diagnostic demeure capitale car il ouvre l’accès à une prise en charge adaptée à cette maladie évolutive qui comprend 3 principaux stades : léger, modéré et sévère.

Depuis plus de 20 ans, Cap Retraite a accompagné 700 000 familles en recherche d’une structure d’hébergement pour leur proche âgé en perte d’autonomie, dont plus de 150 000 pour un proche atteint de la maladie d’Alzheimer. Ces familles prennent généralement contact dans l’urgence, suite à un diagnostic tardif. Directement confronté à leurs questionnements, Cap Retraite dédie son nouvel observatoire à la maladie d’Alzheimer.

 

Source et infographie : Cap Retraite