Qui est concerné ?

Tout le monde, ou presque, a une carie à un moment dans sa vie. Les caries se manifestent habituellement chez les enfants et les jeunes adultes, mais elles peuvent toucher les gens de tous âges, car en vieillissant, la partie exposée des racines est plus susceptible de détérioration.

Les affections bucco-dentaires – principalement la carie et les maladies du parodonte (gencive et os alvéolaire) – sont extrêmement fréquentes.

La carie touche plus d’un tiers des enfants de 6 ans, 45 % des enfants de 12 ans et plus des trois quarts de la population adulte. Les personnes âgées sont sujettes à la carie dentaire, principalement à cause de la prise de plusieurs médicaments.

Une bonne hygiène buccale constitue la meilleure manière de prévenir la formation des caries dentaires. Brossez-vous les dents et utilisez du fil dentaire quotidiennement. Pensez à consultez votre dentiste régulièrement pour effectuer un examen dentaire surtout si vous faites partie des personnes à risque.

 

Symptômes

Aux premiers stades de la formation d’une carie, les symptômes sont rares. Toutefois, lorsque la carie dentaire est présente depuis longtemps, le symptôme le plus fréquent est le mal de dents ou la sensibilité à la chaleur, au froid, aux produits sucrés ou à la pression. La présence d’un goût désagréable dans la bouche peut représenter un autre symptôme.

La complication la plus fréquente survient lorsque la détérioration atteint le nerf, la racine puis la base de la dent. Lorsque cela se produit, le nerf de la dent peut mourir et, si on ne traite pas cette complication, un abcès peut se produire. Les symptômes sont les mêmes que pour les caries mais la douleur et l’infection sont beaucoup plus importantes.

Un recours aux soins insuffisant et souvent tardif : la crainte des soins, parfois réputés douloureux et coûteux, ainsi que la sous-estimation – liée à la méconnaissance – des liens entre santé dentaire et état général, conduisent encore souvent à négliger les pathologies bucco-dentaires et à attendre les manifestations douloureuses pour consulter.

 

Outre les caries, vous pouvez souffrir d’un parondontite. Les symptômes sont rapidement visibles :

  • vos gencives sont rouges et gonflées ;
  • lors du brossage, des saignements, parfois importants, surviennent ;
  • plus difficile à repérer par tout un chacun, il peut se produire la formation de poches entre la gencive et la surface de la racine dentaire ;
  • vous pouvez aussi souffrir d’une douleur aiguë des gencives. Attention, dans certains cas, la parodontite peut être non douloureuse ;
  • une ou des dents peuvent bouger ;
  • vous pouvez constater un déchaussement des dents.

Si vous cumulez plusieurs de ces symptômes, consultez rapidement votre dentiste. Il peut établir un diagnostic et mettre en place les traitements nécessaires.

 

Traitements

Une carie est traitée selon sa gravité. Toutefois, s’il y a destruction partielle d’une ou de plusieurs dents, le dentiste recommandera un traitement qui vise à préserver la ou les dents endommagées afin d’éviter toutes complications.

Si la carie est récente, un nettoyage professionnel effectué pas un dentiste ainsi que des traitements au fluorure peuvent parvenir à stopper la destruction de la dent. Le fluorure aide l’émail à se recalcifier et à se réparer.

 

Le traitement habituel d’une cavité dentaire est l’obturation. Cette intervention consiste à éliminer la portion de dent cariée et à la remplacer par une matière dure, qui peut être un amalgame  (mélange de plusieurs métaux), de l’or, de la porcelaine ou une résine composite. Les couronnes sont utilisées lorsque la cavité est très importante et que la base de la dent saine restante est insuffisante. Les couronnes sont faites d’or, de zircone, de porcelaine ou d’un mélange de porcelaine et de métal ou encore de porcelaine et de zircone. Il se peut qu’un traitement de canal soit nécessaire si le nerf de votre dent devient infecté ou s’il meurt.

Les dents trop cariées doivent être extraites et peuvent être remplacées par des dents artificielles (pont, implants, ou prothèse dentaire). Les ponts dentaires sont composés de trois dents artificielles ou plus reliées entre elles. Les ponts sont fixés en place au moyen de ciment et ne s’enlèvent pas. Avec les implants, une racine de titane est insérée dans l’os de la mâchoire pour qu’elle se fixe dans celui-ci et devienne stable. Une fois solidement en place, elle peut recevoir une dent artificielle unique. Il est également possible de remplacer plusieurs dents par des implants. Les dentiers représentent un ensemble de dents complet ou partiel que l’on peut retirer de la bouche. Ils sont habituellement fixés aux dents adjacentes par des crochets ou divers types de fixatifs chimiques. Enfin, les implants peuvent être employés pour retenir les dentiers. Ces derniers peuvent se visser ou s’enclencher en place.

 

Une parodontite doit absolument être traitée. Le traitement consiste à éliminer totalement le dépôt bactérien et le tartre sur les dents et dans les espaces inter-dentaires. Ce nettoyage est suivi d’un sondage des poches afin de mesurer quelles sont les dents qui ont besoin d’un nettoyage plus en profondeur. Ce traitement se fait alors sous anesthésie locale.
Un traitement antibiotique est parfois utile. En cas de parodontite aiguë, des rinçages avec une solution de chlorhexidine (antiseptique à large spectre) sont également indiqués.
Si ces traitements ne sont pas suffisants, le recours à la chirurgie parodontale peut être nécessaire.